AG 42 ans

Je dois prochainement aborder une intervention chirurgicale relativement importante. Lorsque j’ai débuté les séances, je me sentais inquiète et légèrement oppressée à l’idée des inconforts entourant cette intervention. […] La première séance m’a remise en lien avec une possibilité de confort que je peux m’offrir et la seconde[..]m’a permis d’y avoir accès « à ma demande ». […]je suis en progrès. […]Merci.